mardi 21 août 2012

journées de la microbiologie Les microbes et nous - Relations intimes

Chaque année l'uniGe organise pour le public – particulièrement les enseignants et les classes – un évènement Microbiologie, cette année les 10 et  11 septembre.

Depuis quelques années le regard sur les "microbes" a beaucoup changé  (cf Bio-Tremplins 5 XI 2008  Les bactéries autrefois ennemi n°1 , hier tolérables , aujourd'hui nécessaires ? ) et  le titre de l'évènement le dit bien puisqu'il parle d'intimité ! 
Ce sera le thème de la conférence mardi 11 septembre "Pathogènes et symbiontes: Guerre et Paix aux surfaces muqueuses"  Par le professeur Philippe Sansonetti, Institut Pasteur, Paris .

La connaissance scientifique progresse malgré les turpitudes de l'humain notamment par le mécanisme de la publication. Parce qu'elle expose les nouvelles idées à la critique et au débat, la solidité des idées est éprouvée et on finit par distinguer les idées farfelues des idées géniales en avance sur leur temps. Le débat dans les conférences et les publications finit par établir une vérité temporaire. On a fini par reconnaitre que la terre tourne autour du soleil, que l'ARNmessager ne conduit pas automatiquement à une protéine colinéaire (cf RNA interférant Bio- Tremplins du 30 I 2008 un commando de 9 prend le contrôle de 273 ! ), on sait grâce à une équipe de l’Université de Genève (UNIGE) et du NCCR Chemical Biology qu'il faudra ajouter la liaison halogène à la  liaison covalente, la liaison hydrogène ou encore la liaison ionique.  (ici mais nous y reviendrons, patientez chimistes !)

Ainsi la seule manière de savoir si une idée est solide en science (et d'en conserver la propriété) est de la publier ! 
Quand il s'agit de séquences de virus ... on peut craindre que des bio-terroristes s'en emparent si on les publie, ou on peut espérer que la publication permette de nombreuses recherches qui aident à comprendre, à soigner et même à prévenir les attaques ! 

Ce débat sera discuté Lundi 10 septembre 2012 lors de la conférence : « Virus de la grippe : censuré » Par le professeur Laurent Roux de la Faculté de médecine, UNIGE

Ce sont des offres de notre université qui sont remarquables et certainement de très belles conférences ! Destinées à un public large, elles pourraient bien donner envie aux élèves d'en savoir plus, donner plus de sens à certains chapitre de la biologie vus en classe !


Ou simplement stimuler la curiosité ! 

je pense que j'irai !


LES MICROBES ET NOUS - RELATIONS INTIMES

http://www.unige.ch/public/manifestations/j-microbio-2012.html

Lundi 10 et mardi 11 septembre 2012
Centre médical universitaire (CMU), 1 rue Michel-Servet, 1206 Genève


Nous sommes immergés dans un monde microbien: sur nous, en nous, dans nos aliments, dans la terre, dans les airs. Ces microbes sont essentiels à notre bonne santé et notre développement et pourtant certains nous rendent malade.
Les relations intimes qu’entretient l’être humain avec les microbes qui l’habitent est le thème de ces 5èmes Journées de microbiologie. Comment distinguer les microbes pathogènes des souches bénéfiques au sein des quelque dix mille milliards de bactéries de notre flore intestinale? Comment le virus de la grippe se modifie-t-il d’année en année, nous réservant à chaque fois de nouvelles surprises?
Deux conférences grand public présenteront ces diverses interactions entre l’humain et les microbes. Cette année, vous pourrez également participer à des visites et découvrir les méthodes de recherche utilisées en bactériologie, ou encore effectuer des expériences avec l’aide de chercheurs de l’UNIGE.

PROGRAMME DES EVENEMENTS

Conférences - Visites

Conférences Grand Public - 18h30
Auditoire A250 - CMU

Lundi 10 septembre 2012 : « Virus de la grippe : censuré »
Par le professeur Laurent Roux de la Faculté de médecine, UNIGE

Ce printemps, l’administration américaine bloquait deux articles scientifiques révélant l’adaptation d’un virus de la grippe de l’oie sauvage à la transmission entre mammifères, sous prétexte que cela contrevenait à la biosécurité humaine. Des virus de la grippe circulant chez les oies sont-ils donc potentiellement dangereux pour le genre humain? Peuvent-ils franchir naturellement la barrière entre le monde aviaire et l’espèce humaine? Quels sont les mécanismes biologiques en jeu et sont-ils prévisibles? Peut-on en anticiper les conséquences? Des questions qui passionnent les chercheurs en virologie et qui interpellent les responsables de la santé publique.

Mardi 11 septembre 2012: « Pathogènes et symbiontes: Guerre et Paix aux surfaces muqueuses »
Par le professeur Philippe Sansonetti, Institut Pasteur, Paris

Notre corps héberge dix fois plus de bactéries qu’il ne contient de cellules. Leur activité est indispensable à notre organisme. Il existe ainsi entre l’homme et les microbes une véritable symbiose dont les mécanismes complexes ne peuvent être décryptés qu’avec les moyens de la génétique moléculaire. Or ces bactéries provoquent aussi des maladies infectieuses et parasitaires: elles tuent environ quinze millions de personnes chaque année dans le monde. Pour mettre au point des traitements et des vaccins efficaces, il faut comprendre comment elles déjouent les défenses de notre organisme, il faut déchiffrer les règles de la guerre et de la paix entre les microbes et les hommes.


Visites grand public de laboratoires
CMU

Avant les conférences, les 12 et 13 septembre - 17h30 à 18h15
Pendant 45 minutes, guidé par un chercheur en microbiologie, le public partira à la découverte du monde des bactéries. Des observations au microscope de certains de ces micro-organismes et la présentation des techniques permettant de les étudier viendront illustrer la présentation de cet univers fascinant.
Sur inscription à
Organisation: Faculté de médecine et Faculté des sciences  Contacts: Patrick.Linder@unige.ch et Karl.Perron@unige.ch


Sources

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire